Les développeurs de Final Fantasy souhaitent leurs vœux pour 2018

Bonne année 2018 à toutes et à tous !

Comme le veut la tradition, les différentes équipes qui font vivre la série Final Fantasy ont profité du passage à la nouvelle année pour souhaiter leurs meilleurs vœux aux joueurs.

Final Fantasy XV

L’équipe de FFXV s’est contenté d’un simple tweet de circonstance en japonais, pour souhaiter une bonne année aux joueurs et les assurer qu’elle va continuer à faire de son mieux pour leur proposer des contenus qui leur feront plaisir. Rappelons que les développeurs sont en train de travailler sur une nouvelle série de contenus téléchargeables qui seront proposés dans le courant de l’année, voire au-delà (voyez au pied de cet article). Certes, pour le département dirigé par Hajime Tabata, 2018 marquera aussi les débuts « d’un développement de grande ampleur en vue de la nouvelle génération », comme le réalisateur l’annonçait dernièrement au site 4Gamer. Bon courage à eux pour cette vaste entreprise !

Final Fantasy XIV

Le producteur et réalisateur Naoki Yoshida a publié son traditionnel message du nouvel an, dans lequel il propose son habituelle prophétie pour les prochains développements de l’histoire. Pour le reste, il souhaite simplement « à tous les Guerriers et Guerrières de la Lumière, tous les fans de FINAL FANTASY, et plus généralement les joueurs et joueuses du monde entier une nouvelle année remplie de bonnes choses ! » Pour FFXIV, 2018 signifiera bien sûr l’arrivée de nouvelles mises à jour pour Stormblood, à commencer par la 4.2 à la fin du mois de janvier. Mais avec l’annonce récente de la nouvelle série de Fan Festivals, nous pouvons d’ores et déjà nous attendre à la révélation de la troisième extension lors du premier d’entre eux, en novembre.

FFXIV New Year 2018

Final Fantasy XI

Le vénérable FFXI a fêté son 15e anniversaire en mai dernier, mais les développeurs n’ont toujours pas prévu de s’arrêter. Dans son habituel message de vœux, le producteur Akihiko Matsui a ainsi annoncé que ses équipes sont d’ores et déjà en train de planifier les mises à jour de la prochaine année d’activité du jeu – il se permet même d’indiquer que le 16e anniversaire sera l’occasion de tenter de nouvelles choses. Bien sûr, tout cela concerne la version PC du jeu. Pour ce qui est de la fameuse version pour smartphones, annoncée en 2015 et conçue par Nexon en Corée… l’encéphalogramme est toujours plat.

Dissidia: Final Fantasy NT

L’année 2018 de Final Fantasy commencera avec l’arrivée de Dissidia: Final Fantasy NT. Pour l’Amérique du Nord et l’Europe, ce sera le 30 janvier. Mais le Japon sera mieux loti, puisque le jeu sera disponible le 11 janvier, comme l’indique fièrement la carte de vœux tweetée par les développeurs (ci-dessous). Le reste de l’année sera consacré à l’ajout de six nouveaux personnages inclus dans le Season Pass. Dans un message publié par 4Gamer, le réalisateur Takeo Kujiraoka promet d’ailleurs qu’il annoncera des personnages « inattendus ». À commencer par Locke de FFVI ?

World of Final Fantasy

Les développeurs du jeu ont publié un court tweet, mêlant le jeu d’origine et le nouveau venu sur mobile, dans lequel ils se contentent d’appeler les joueurs à leur soutien dans la nouvelle année. Qui sait, avec ce fameux soutien, peut-être aurons-nous droit à un World of Final Fantasy 2 ?

Message du PDG

Pour conclure, ce n’est pas Final Fantasy, mais le PDG de Square Enix Yôsuke Matsuda a lui aussi publié un message pour le nouvel an. Vous pouvez le lire en anglais sur cette page, même s’il ne vous apprendra sans doute pas grand-chose si vous avez déjà lu ce précédent article.

  • バルフレア

    Pour conclure, ce n’est pas Final Fantasy, mais le PDG de Square Enix Yôsuke Matsuda (qui ?) a lui aussi publié un message pour le nouvel an.

    • Jérémie

      Non, c’est simplement une incise pour dire que ce n’est pas en lien direct avec FF.

      Sinon, bonne année à vous aussi !

  • Pampino

    Bonne année à toute l’équipe de la rédaction ! (…)

    Année vidéoludique qui sera marquée pour moi, sauf cataclysme, par Red Dead Redemption 2.

    Et FFXIV, encore, toujours.

    • Jérémie

      Histoire de dissiper un doute (?), la rédaction consiste en une seule personne : moi ^^

      Quant à l’année vidéoludique, je dois bien dire que je ne sais pas du tout ce qui la marquera. J’ai encore tant de trucs de 2017 à faire… (Même pas encore touché à FFXII The Zodiac Age, pour être honnête)

      • Pampino

        C’était bien une petite boutade de ma part, je ne savais trop comment la signifier à part le « (…) » !

        Derrière ça, j’en profite surtout pour valoriser la qualité du site, alors que certaines équipes rédactionnelles « avec plein de gens dedans » ne sont pas à ce niveau 😉

        FFXII je me suis encore une fois arrêté au même endroit (Sanctuaire de Bur Omisace, après l’attaque) où le jeu atteint un certain plafond de verre pour moi. Et j’ai fait l’erreur de farmer un peu le tableau des permis, ce qui m’a beaucoup trop facilité l’expérience, au point de la gâcher quelque peu.

        • Jérémie

          C’est difficile, les sous-entendus à l’écrit sur Internet ! C’est gentil, mais le fait d’être seul signifie aussi qu’il y a bien moins de contenus… et ça fait très « moi, moi et juste moi ».

          Pour le reste, moi, plus c’est facile, plus je suis content, lol !

          • Pampino

            « moi, moi et juste moi » > Très franchement, du point de vue du lecteur cela ne se ressent pas. On en voit, des journalistes (et pas que dans le domaine du jeu vidéo) dont l’ego vient transparaitre trop fortement dans leurs articles, cherchant à tout prix la polémique facile par exemple, ou le fait d’imposer à tout prix leur point de vue. Ici ce n’est pas le cas, c’est l’impression de professionnalisme qui domine, avec malgré tout la présence d’un sens critique certain. Et je dis ça alors que je ne suis, bien évidemment, pas toujours en phase avec ces critiques (ou avec leur légèreté dans certains cas), mais force est de reconnaitre que la barque est bien rondement menée, avec équilibre, justesse, mais aussi passion ! Alors ouais, bravo pour ça, et j’espère que ça continuera ainsi.

          • Jérémie

            Alors c’est cool !