Final Fantasy XV Pocket Edition est disponible à partir d’aujourd’hui

Respectant la date précédemment annoncée (l’ayant même devancée d’une petite journée), Square Enix publie aujourd’hui Final Fantasy XV Pocket Edition sur les plateformes iOS et Android. La version Windows 10 est toujours prévue, mais sa date de sortie n’a pas encore été fixée par l’éditeur. Vous pouvez cliquer ici pour accéder à la page du jeu sur la boutique Apple, et ici pour celle sur Google Play. Le premier chapitre est jouable gratuitement, mais le reste doit être acheté : soit séparément, pour des prix allant de 1 à 4 euros ; soit d’un bloc, ce qui coûte alors 20 euros. Pour des informations techniques plus précises, consultez le site officiel.

La bande-annonce de lancement, que vous pouvez regarder ci-dessous, offre une comparaison graphique avec la version pour consoles de FFXV.

Comme cela a déjà été expliqué précédemment par Hajime Tabata, cette version de poche de Final Fantasy XV a spécifiquement été conçue pour s’adresser à un nouveau public, qui joue non pas sur consoles de salon mais sur téléphones et tablettes ; le changement de style visuel renforce d’ailleurs l’idée qu’il s’agit pour les développeurs de s’adresser à un public jeune.

Dans un making-of publié dans l’Apple Store, Tabata révèle que les premiers essais de direction artistique de la Pocket Edition avaient pourtant tenté de donner au jeu une touche rappelant Final Fantasy VII, sur PS1 – ce qu’illustre l’image d’un de leurs prototypes, ci-dessous. Mais le réalisateur explique que son équipe a finalement abandonné cette piste, de peur de déconcerter le fameux jeune public qu’elle ciblait, préférant ainsi le style plus lisse et cartoon de la version définitive. On peut en effet concevoir que les jeunes joueurs d’aujourd’hui, n’ayant pas connu les charmes un peu grossiers cette époque, puissent ne pas trouver le résultat du meilleur goût. La question reste alors de savoir si l’alternative proposée dans la version finale est tellement plus élégante.

FFXV PE Early

Image : Reddit

  • Near-n

    J’avoue que même si je mettais de coté mon coté nostalgique, je trouve les modèles du prototypes moins moches que dans la version définitive.^^

  • ShiruXIII

    J’avais beaucoup d’attentes pour cette version et cette fois-ci je n’ai pas été déçu !
    Non seulement elle contient plusieurs langues (textes et voix), mais de plus elle suit uniquement l’histoire principale ce qui rend le tout plus dramatique et appréciable. L’open world du jeu principal avait eu beaucoup d’impact négatif sur la narration et le côté dramatique (Ex: Noctis qui peut partir pêcher sans problème après avoir appris que son père était mort…) et je suis content de voir que cette version a une progression plus linéaire.

    On a le droit à un système de world map « rétro » comme les anciens FF pour le choix des chapitres (ce qui nous permet donc de refaire chaque chapitre à volonté). Les musiques sont les même que celle d’origine… donc c’est toujours du très bon à ce niveau-là !
    Les graphismes ont un côté « néo-rétro » qui est plutôt sympathique je trouve (on s’y habitue vite).
    Le gameplay est similaire mais a été adapté pour mobile (une version « tour par tour » aurait pu être intéressante).
    Cependant on retrouve tout de même la plupart des éléments phares de FFXV :
    – Cuisine d’Ignis et les commandes des alliées (Balle perçante de Prompto par ex)
    – Eclipse/Parade/Esquive
    – Compétences et Invocations
    – La magie, l’anneau des Lucii et les armes royales ont leur propre emplacement en combat.

    -> En somme une bonne adaptation et une très belle surprise pour moi.

    • forumwalker13

      C’est quand même totalement injouable au tactile, pas très beau au niveau des décors (répétitifs) avec une vue isométrique qui fait perdre le côté aérien du jeu original justement, et, comme souvent avec Square Enix, le tout a un côté brouillon avec trop d’options et de menus à gérer pour un jeu mobile. Qui plus est, on ne peut plus fuir les combats qui sont des check-points sur la map, devenue pour le coup plus lisible mais aussi plus linéaire.
      Après, j’adhère vraiment en revanche au design des personnages (sauf peut-être le visage d’Ardynn, un peu raté), et la narration gagne à être ainsi resserrée pour la dramaturgie (même si le coup du journaliste joailler de l’épisode 1 reste totalement ridicule), d’autant que les à côtés du jeu initial (en dehors des tombeaux cachés et de quelques quêtes secondaires scénarisées comme le Béhémot) étaient inutiles (je n’ai personnellement pêché que lors du tutorial imposé dans FF XV).
      J’aurais adoré avoir la même chose avec du tour par tour, beaucoup plus adapté au support qu’un tapotage d’écran compulsif.
      Pour le reste, le prix reste un peu abusé, j’ai eu FF XV à 15 euros sur PS4 avant les fêtes…

      • ShiruXIII

        Oui une version Tour par Tour pour les combats aurait pu être sympa !
        Après tout Square a réussi à adapter le système de Dissidia en Tour par Tour… 😀

        Injouable, pas tant que ça je trouve.
        Légèrement plus compliqué c’est vrai, mais jouable.
        -> L’idéal est de jouer avec un stylet tactile.

        Pour moi le jeu bénéfice grandement de ce coté linéaire (surtout l’histoire et la narration). D’ailleurs, j’espère vraiment qu’ils vont pas retenter le coup de l’Open World pour FFXVI…

        • forumwalker13

          J’espère deux choses pour FF XVI :
          – si c’est un open world, qu’il soit scenarisé et que l’exploration doit naturelle et récompensée (l’idée des tombeaux du XV etait pourtant bonne, mais il y avait trop de quêtes FedEx répétitives – les randonneurs égarés su secours – et les contrats de chasse c’est un concept totalement éculé désormais…)
          – s’il pouvait s’inspirer de l’univers de la démo Agni s philosophy, Final Fantasy garderait ses fondamentaux en gagnant en modernité