Interview : Naoki Yoshida et l’état actuel de Final Fantasy XIV

Naoki Yoshida PGW 1

S’il y a bien une chose qu’on ne peut pas enlever à Naoki Yoshida, c’est qu’il n’hésite pas à donner de sa personne pour assurer la promotion de Final Fantasy XIV. Le producteur et réalisateur qu’on ne présente plus a fait le déplacement à la Paris Games Week sans la pression d’une actualité particulière, uniquement dans le but de faire acte de présence devant le public du plus grand salon français de jeu vidéo. Il a raison d’être enthousiaste : le lancement de la deuxième extension, Stormblood, a porté le jeu à un niveau remarquable, et l’équipe de développement s’affaire maintenant sur les grandes mises à jour ; une étape toujours plus périlleuse, surtout quand les concepteurs s’essaient à de nouveaux types de contenus.

Naoki Yoshida a également accordé quelques entretiens à la communauté, l’occasion de faire le point avec lui sur l’état actuel de FFXIV, mais aussi sur l’accessibilité pour les nouveaux joueurs et sur la difficulté de les convaincre de franchir le pas.

Cet entretien a été préparé et conduit avec Bastien du site Final Fantasy Ring. Merci à Kelly et Alexandre de Square Enix France pour l’organisation de cette rencontre !


Avec Stormblood, j’ai trouvé que FFXIV avait atteint un niveau de maîtrise assez remarquable. Mais de votre côté, pensez-vous que le jeu est dans un état satisfaisant ? Ou bien est-ce que ça n’est jamais assez ?

Naoki Yoshida : Non, je partage votre impression. En termes techniques, nous avons implémenté le groupage inter-Mondes, ce qui vous permet de jouer avec des personnes qui ne sont pas sur le même serveur que vous et ce qui améliore encore l’expérience de jeu. De plus, les contenus proposés par Final Fantasy XIV, du plus accessible au plus difficile, sont d’une très grande diversité. Enfin, en termes de scénario, l’épopée a été chaleureusement accueillie par tout le monde. Donc en effet, je pense que nous avons encore amélioré la qualité générale du jeu.

Mais maintenant que FFXIV est en vitesse de croisière, trouvez-vous que la logique de « parc d’attractions » est encore pertinente ? Par exemple, le raid Oméga peut sembler un peu trop gratuit et référentiel… Je ne pense pas me tromper en disant que de nombreux joueurs aimeraient que ce soit l’univers spécifique à FFXIV qui soit approfondi.

À propos du raid Oméga, celui de Heavensward était Alexander, dont l’histoire et les boss étaient totalement uniques à FFXIV. Mais le raid encore avant cela était le Labyrinthe de Bahamut, qui était un élément bien plus emblématique de Final Fantasy. C’est la raison pour laquelle, avec Oméga, nous avons voulu revenir à quelque chose de plus proche de l’esprit Final Fantasy, principalement car nous voulions nous adresser aux nouveaux joueurs, pour les attirer vers le jeu. Je pense cependant que nous n’avons pas trop forcé sur le côté « fan service » cette fois-ci.

stormblood-artwork-3

En parlant de références, les décors de Gyr Abania m’ont beaucoup rappelé certaines parties de Final Fantasy XI, et pas seulement parce qu’il y a des monstres repris de cet épisode. Était-ce volontaire, ou c’est juste moi ?

En termes de développement, nous commençons toujours par créer le terrain et l’écosystème de la zone, puis nous réfléchissons aux types de monstres que nous pouvons y ajouter. Dans le cas de Gyr Abania, certains monstres de FFXI semblaient convenir, alors nous avons décidé de les y ajouter. Nous ne nous sommes pas volontairement inspirés de Vana’diel, c’est simplement que le résultat peut effectivement y ressembler. Cela dit, je ne peux pas entrer dans les détails pour le moment, mais il est possible que certains contenus à venir renforcent le lien avec FFXI… Quelque chose qu’il ne vaut mieux pas rencontrer. (rires)

À chaque extension vous ouvrez de nouvelles zones à explorer. Vous avez également proposé de nouveaux moyens d’explorer la verticalité des niveaux, avec la plongée, le vol… Que reste-t-il à exploiter pour offrir toujours plus de liberté aux joueurs ?

Le monde du jeu couvre déjà de nombreuses possibilités, que ce soit avec l’exploration au sol, dans les airs, sous l’eau… La seule chose que nous n’avons pas prévue, c’est d’aller dans l’espace. (rires) Même si en termes d’animations, ce ne serait pas tellement différent de la nage. Là, le problème, c’est l’endroit. Cela dit, avec la mise à jour 4.15, nous allons ajouter un nouveau système nommé les « actions d’interprétation », qui permet aux bardes de jouer de la musique. Donc, en plus des nouveaux contenus apportés par les extensions, nous réfléchissons aussi à l’ajout de fonctions de ce type, pour donner davantage de possibilités de « role-play » aux joueurs.

Mais… et la lune, alors ? Vous nous l’avez montrée, les joueurs veulent s’y rendre maintenant !

C’est vrai. Je ne sais pas trop… On verra. (rires)

L’aventure est désormais très généreuse au point que cela pourrait décourager les nouveaux joueurs. Les potions de raccourci permettent d’accéder à Stormblood et de booster son personnage immédiatement, mais cela court-circuite les précédents chapitres du scénario. Avez-vous pensé à créer des résumés ou faire une version condensée des premières extensions pour encourager les nouveaux joueurs ?

Nous ne prévoyons pas de proposer des versions condensées. La raison pour laquelle nous avons ajouté les potions de raccourcis est que, par exemple, si vous avez des amis dans le jeu qui ont déjà atteint la limite de niveau et si vous devez commencer depuis le tout début, c’est un peu décourageant. C’est donc un moyen rapide de les rattraper. Comme FFXIV est un épisode numéroté, l’histoire est au cœur du jeu, alors nous souhaitons que tous les joueurs puissent vivre et apprécier cette histoire. Mais nous savons aussi que c’est désormais un très long voyage. Ces options sont donc une sorte de « mesure d’urgence », si jamais vous voulez vraiment arriver le plus vite possible là où se trouve l’histoire actuellement.

Si nous faisions une version condensée, les gens auraient l’impression que FFXIV est un jeu dans lequel on peut avancer en vitesse accélérée dans le scénario et où l’histoire n’a finalement pas beaucoup d’intérêt ou de valeur. Ce que l’équipe de développement cherche à proposer à ceux qui commencent le jeu depuis le début, c’est un maximum d’aide et de soutien pour que leur progression soit la plus fluide possible.

J’ai vu certains joueurs dire qu’il faudrait repenser le format des mises à jour massives tous les 3 à 4 mois au profit d’ajouts plus petits et plus fréquents. Personnellement, ça me semble être une mauvaise idée. Est-ce quelque chose que vous envisagez ?

Ce n’est pas un sujet auquel réfléchit l’équipe de développement. Actuellement, FFXIV reçoit une nouvelle mise à jour majeure tous les 3 mois et demi environ, et aucun autre MMORPG ne propose un tel volume à chaque mise à jour en si peu de temps. De plus, nous avons mis en place ce calendrier de telle sorte que cela maximise l’efficacité du fonctionnement de l’équipe, et notamment des phases d’assurance qualité. C’est ce qui nous permet de proposer ces mises à jour fréquentes tout en conservant une qualité optimale. S’il fallait publier de petites mises à jour à intervalle plus régulier, nous devrions passer notre temps à faire du ping-pong entre le développement et l’assurance qualité, ce qui risquerait de réduire encore plus le volume des mises à jour.

Et puis aussi, les joueurs sont tous très occupés avec le travail, les études ou leurs autres activités, alors si nous devions publier de nouveaux contenus tous les 3 à 4 semaines, ils n’arriveraient pas à suivre. Les gros joueurs seraient sûrement contents, mais nous tenons absolument à prendre en compte tous les types de profils. Une dernière raison est que, s’il y a beaucoup de contenus dans une seule mise à jour, c’est beaucoup plus facile pour nous d’en faire la promotion. Il y a donc de nombreuses raisons qui font que nous ne changerons pas notre rythme de développement.

map

C’est rassurant. C’est vrai que le jeu a l’air plus généreux avec ces importantes mises à jour.

Cela dit, comme il peut arriver qu’il y ait une saturation de nouveaux contenus, nous faisons parfois le choix d’attendre un mois avant d’en intégrer certains. Par exemple, nous allons ajouter le mode JcJ Ailes rivales dans la mise à jour 4.15. Il nous arrive donc d’avoir recours à d’autres méthodes afin de donner aux joueurs des choses à faire dans l’intervalle entre deux mises à jour majeures.

Il est très compliqué de convaincre les fans de Final Fantasy qu’on peut globalement apprécier FFXIV comme un épisode en solo, et de les encourager à se lancer. Avez-vous une idée pourquoi c’est aussi difficile, ou des conseils à donner ?

Oui, c’est difficile… (rires) C’est un défi auquel nous faisons face depuis le lancement d’A Realm Reborn. Tous ceux qui y jouent nous disent en effet que ce n’est pas très différent des Final Fantasy habituels. C’est le fait de franchir le pas qui est l’étape la plus difficile. Nous avons enlevé la limite de durée de notre version d’essai gratuite, nous le présentons en tant que véritable FF numéroté… Mais j’imagine que franchir le pas et essayer le jeu reste une décision individuelle. Actuellement, les gens ont l’impression que le « niveau d’entrée » dans un MMORPG est très élevé, ce qui les décourage sans doute à se lancer. Avec FFXIV, nous avons volontairement voulu donner l’impression que c’est un jeu à vivre seul, qui vous permet de suivre l’histoire à votre rythme. Bien sûr, pour les contenus instanciés, vous devez jouer avec d’autres personnes. Mais même pour cela, le système a été conçu afin de vous accompagner dans votre progression. L’idée que nous voulons renvoyer aux nouveaux joueurs est que ce n’est pas un jeu différent des Final Fantasy traditionnels.

L’une des solutions envisageables serait de mobiliser davantage la communauté de FFXIV. Qu’ils aillent dire aux autres : « Tu n’es pas un vrai fan de Final Fantasy si tu dis que tu n’as pas joué au XIV ! » (rires) C’est la raison pour laquelle nous essayons de faire passer l’idée que FFXIV est un jeu auquel il faut absolument jouer. Ou alors, nous pourrions faire une version hors ligne de FFXIV, avec une limitation du style : « si vous voulez voir la suite de l’histoire, vous devez jouer au FFXIV normal. » Le tout en laissant les joueurs sur un cliffhanger, pour leur donner envie de passer à la version en ligne !

Ce serait cruel ! Tenez, en parlant de cruauté… L’abîme infini de Bahamut fatal en fait voir de toutes les couleurs aux joueurs. À l’heure où nous parlons, personne n’a encore réussi à le terminer [NDLR : la toute première compagnie libre en a finalement triomphé deux jours après notre interview]. Avouez-le… Vous savourez le moment.

Est-ce l’impression que vous avez ? Eh bien non, ce n’est pas le cas ! En fait, ce que nous n’avions pas du tout anticipé, c’est que les groupes qui essaient de relever le défi y passent des nuits entières et diffusent leurs tentatives sur Internet, et que plein d’autres joueurs viennent les regarder et les encourager. Pour nous, c’est quelque chose de très positif, qui valorise beaucoup les efforts investis par l’équipe de développement pour créer ces nouveaux contenus. Donc, nous sommes surtout satisfaits. Mais à en juger par la progression des différents groupes, la victoire n’est plus très loin. À partir de cette situation, le prochain défi de l’équipe est de choisir quel niveau de difficulté nous allons définir pour les futurs combats de type fatal. Vous savez, c’est très facile de concevoir des contenus absolument impossibles à réussir. C’est beaucoup plus difficile de créer des contenus qui ont l’air insurmontables, mais dans lesquels on sent qu’on peut y arriver. C’est aussi pour ça que j’espère vraiment qu’ils vont réussir !

  • vanfrano

    « De plus, les contenus proposés par Final Fantasy XIV, du plus accessible au plus difficile, sont d’une très grande diversité. »

    Difficile d’aller plus loin dans l’interview, il est toujours dans la vantardise. Je joue à des MMO depuis 17 ans et c’est bien le MMO avec le moins de diversité de contenus auquel j’ai joué.

    Cet homme est la pire chose qui est arrivée à la série.

    • Jakyris

      Mais non c’est un sauveur Yoshida, avec la 2.0 il a ajouté un feature faisant en sorte que les joueurs puissent capturer des primordiaux et que ça soit tellement énorme que ça fait l’objet d’une annonce sur le serveur.
      Et puis comme annoncé avant la sortie de A realm reborn, il y a eu une extension entière basée sur les combats aquatiques avec mécaniques de jeu adaptées.
      Plus sérieusement il y a encore des fans aveugles qui l’écoutent et qui le croient ?
      Si on l’écoute c’est lui qui a innové la plupart des features de tout ce qu’il y a eu après la 2.0 alors que la quasi totalité sont justes copiés sur Wow, GW2 et tous les jeux que ce hardcore gamer de Naoki a plié dans sa vie joueur.
      Qu’il donne plutôt le nombre de joueurs actifs (donc d’abonnés) sur son jeu au lieu de bomber le torse en donnant le nombre de comptes créés, qui inclus les comptes trial et de joueurs qui n’ont plus donné signe de vie depuis qu’ils ont été écœurés par l’arnaque 2.0.
      Sinon le passage au modèle de jeu « free to play » s’est bien passé ? J’ai juste vu que le cash shop était bien garni comme tout bon free to play qui se respecte.

      • Jérémie

        Niveau malhonnêteté, ça se pose là. Je suis moyennement fan de Yoshida*, mais entretenir une telle aigreur à son égard parce qu’il a parlé d’idées qu’il n’a pas concrétisé (la belle affaire, il est pas le seul), que son éditeur pipeaute ses chiffres de popularité (sport national de tous les éditeurs majeurs de jeu vidéo) et qu’il y a une boutique d’achats in-game (pour du cosmétique sans intérêt), c’est quand même vachement réducteur.

        *mais il ne fait pas son jeu tout seul et je suis surtout admiratif de son équipe

        • vanfrano

          Malheureusement le cash shop du XIV ne propose pas uniquement du cosmétique sans intérêt, les servants par exemple sont du « pay-to-win » déguisé, ils rapportent des sous. Sans parler de l’inventaire en plus, sur un jeu qui bride volontairement les places d’inventaire et ajoute des centaines d’objets régulièrement.

          Je suis retourné sur FFXI et ils se sont même mis à proposer des inventaires payants sur ce jeu également, tout en ajoutant bien sûr des tonnes d’équipement pour nous étouffer. On sait d’où vient l’idée… Sans parler du fait que ce sont des paiements mensuels alors que sur tous les MMO les extensions d’inventaire sont payées une seule fois.

          Pour deux MMO à abonnement on n’est même plus dans l’abus à ce niveau-là.

          Donc oui, c’est un business mais ils vont beaucoup, beaucoup trop loin ces derniers temps.

          • Greaf

            C’est pas les sous qui vont te faire passer Bahamut Fatal. Ca peut aider pour les matérias et être opti, mais ça ne coûte pas super cher et il y a d’autres moyens de les obtenir (assez facile d’ailleurs).

            Les gils servent à réparer l’équipement (ou en acheter, mais des bofs), à acheter de la cosmétique ou des objets de soins mais ils n’achètent pas votre kill de combat Savage/Extreme/Fatal. Donc non, ce n’est pas du P2W, car il n’y a pas d’équipements qui s’achètent en gils et qui a des statistiques super-puissantes.

            Je suis d’accord qu’il y a un peu trop d’éléments cosmétiques dans la Mog Station, mais comme je ne suis pas très cosmétique, ça ne me touche pas vraiment.

          • Jakyris

            Il veut parler de Pay to Win your gils / inventory slot, et il a raison.
            Sur FFXI, la raison officielle des wardrobes (inventaires d’équipements) est que, selon Matsui, si ces inventaires étaient mis à disposition gratuitement, cela engendrerait une surcharge au niveau des serveurs (…) mais en parallèle, les devs se félicitent du succès de cette nouvelle option payante, peu après la mise à disposition de celle-ci, comme le dit bien Vanfrano, FFXI continue à être généreuseument alimenté en nouveaux équipements et pour être efficace en party endgame, il est conseillé de maîtriser plusieurs classes, ce qui rend quasiment obligatoire de prendre ces options.
            Sans compter la facturation d’un euros par mois pour chaque personnage supplémentaire, étant donné que l’auction house est bridée à 7 objets en vente par personnage, là aussi il est quasiment obligatoire de souscrire à ce service si on veut écouler notre farming de façon fluide.
            Dans ce flot de mensonges, je ne me rappelle même plus le prétexte officiel avancé pour justifier la facturation de servants supplémentaires sur FFXIV étant donné que ce dernier a des serveurs presque d’actualité (je dis presque car ils se sont alignés sur un modèle de serveurs proches de celui de WoW qui est un jeu datant de 2005 là où la mode est actuellement plus tournée vers les méga-serveurs…).

          • Greaf

            Je n’ai pas joué à FFXI, donc je ne peux pas juger. Mais dans le cas de FFXIV, ça n’impacte pas réellement sur le taux de réussite d’un combat. Il suffit de bien gérer ses inventaires. J’ai toujours de la place de mon côté, pourtant je joue quasiment tous les jobs

          • Jakyris

            Un joueur payant pour le service de servants supplémentaires aura un avantage en gils et en stockage sur un joueur n’ayant pas cette option, ce genre de procédé peut être acceptable sur un free to play, mais l’est beaucoup moins sur un mmorpg à abonnement, je partage aussi ce point de vue.
            De toute façon, du mensonge il y en a du côté de Final Fantasy XIV et de son directeur / producteur, encore un petit exemple :
            « Nous avons créé un primordial inédit dans la série pour Final Fantasy XIV, nous vous présentons Ravana. »
            J’invite quiconque doutant de cette supercherie à vérifier mes propos, tapez « Final Fantasy XI Tapana » sur Google et vous pourrez voir que ce soit disant primordial inédit créé spécialement pour FFXIV n’est qu’un skin légèrement modifé du boss Tapana créé il y a maintenant fort longtemps pour Final Fantasy XI.

          • Franck Dml KitKat

            Mensonges. J’ai mon pote irl (et donc Ingame) qui se fait bcp de gils par jour/semaine, avec seulement 2 servants (les gratuits).
            De mon côté, si j’en ai 5 (3 payants donc), c’est parce que je garde tout >.< au lieu de vendre/jeter, craft et revendre, ect.

          • Jakyris

            Et ton pote doit tout revendre, c’est pour ça qu’il se fait plus de gils car toi tu stockes, donc tu gardes la valeur en produit brut tandis que lui le convertit en gils.
            Les servants peuvent être envoyés en missions pour collecter des items donc des gils, à temps de jeu et activités égales, tu ramènerais forcément plus de gils que lui avec tes 5 servants, c’est mathématique.
            Avant de traiter les gens de menteurs et d’affabuler, ça serait sympa d’être un minimum s’il te plaît.
            De toute façon si SE était fairplay avec sa communauté de ce côté là, les servants devraient être louables, par exemple, à la semaine et en gils voir autre token, en gros un salaire en monnaie ingame…

          • Franck Dml KitKat

            Donc mensonges oui et non. J’ai été peut être un peu trop hâtif, mais force est de reconnaître que chacun en fait son utilité et surtout en fonction de son emploi du temps.
            Bref ce n’est qu’un détail.
            Moi ce qui m’embête, est que tu sembles vouloir à tout prix souligner les manques de promesses ou défauts de ce jeu.
            J’ai joué 5 ans à ff11, et à WoW jusqu’à Pandaria. Puis à la v1 du jeu jusqu’à maintenant.
            Les promesses de features ect, ça me passe au-dessus de la tête.
            Il y a des choses plus importantes ds la vie que de se lamenter sur 1 euro par servants par ex….
            Bref. bonne journée.

        • Jakyris

          Exemple de sa malhonnêteté ? Avant la sortie de la version 2.0, quand il a été question d’aborder le modèle économique, il a défendu corps et âme et justifié l’abonnement, je reprends mot pour mot ses dires :
          « Nous ne pouvons pas faire de Final Fantasy XIV un mmorpg free to play, nous n’avons pas les ressources nécessaires pour approvisionner une boutique ingame. ».
          Ca fait bien longtemps qu’on peut constater que le cash shop de ce jeu n’a rien à envier, par exemple, à un jeu free to play tel que TERA.
          Personnellement, je suis un joueur de la première heure de Final Fantasy XIV v1, qui a bien écouté Yoshida pendant les 3 années qui ont précédé la v2, j’ai cru en lui, j’ai beaucoup espéré de cette nouvelle version du jeu mais il arrive un moment où il faut savoir ouvrir les yeux et constater qu’il y a eu beaucoup de mensonges et de mauvaise foi venant de ce personnage.
          Certes, les objets du cash shop sont peut-être dispensables, mais quand on voit par exemple des lots de teintures dans la boutique ingame alors que ces objets ne devraient figurer que dans la liste de recettes des alchimistes, il y a de quoi se poser des questions, on pourrait passer des heures à faire l’inventaire de ce genre de choses.
          Il faut comprendre la rancœur de joueurs qui ont attendu et espéré pendant des années, pour au final se retrouver avec du « réchauffé » ou vulgairement copié ce qui a pu se faire dans un autre jeu.
          Un dernier exemple, les FATE / ALEA qui sont directement inspirés des évènements dynamiques de Guild Wars 2, mais quand on compare les 2, il faut être objectif, du côté de Final Fantasy XIV c’est assez inerte et sans vie, alors que dans Guild Wars 2 sur beaucoup d’évènements, il y a des conséquences sur la réussite ou non de ces évènements (par exemple si on en rate certains, les homme-bêtes vont s’emparer d’un camp et capturer les PNJ rendant ce camp inexploitable jusqu’à ce que le joueurs rétablissent la situation).

          • Gruic

            15 ans que je suis sur FFXI. J’ai fait à peu près tous les events, et si les nouveaux slots payants pour entreposer du stuff sont une mauvaise idée, dire qu’ils sont obligatoires est une supercherie doublée de mauvaise foi. On s’en passe très bien et très facilement, pour peu qu’on prenne le temps de nettoyer son inventaire.
            On se passe en revanche moins aisément d’une mule, mais ce système existe depuis la création du jeu, donc rien de nouveau sous le soleil, ni aucun vol sur la marchandise.

          • Jakyris

            Tu joues combien de jobs ? Car perso avec un paladin bien stuffé, et un blu convenable, je remplis aisément les 2 wardrobes d’origine en faisant au passage des concessions sur les gears que j’utilise le moins, après on joue peut être différemment, je suis peut être plus pointilleux sur le switch gears des jobs que je joue en endgame.
            Et justement FFXI a 15 ans donc il serait peut être temps pour SE de revoir la tarification à la baisse et d’enlever quelques brides, vu le contenu très léger de la plupart des mises à jours et le tarif qu’on paye.

          • Gruic

            En endgame je joue BLM, MNK et GEO (Omen, Escha, etc). Pour le contenu plus friendly, je joue BST, RUN, PLD (ambuscade etc). Les wardrobes sont arrivées extrêmement tardivement et on s’en ait toujours passé, suffit de garder la même manière de jouer qu’avant. En outre ils ont ajouté tellement de places ces dernières années que ça me parait au contraire bien plus simple qu’à une certaine époque.

            Pour le tarif et l’assouplissement, je suis pour, mais encore une fois on n’a pas été pris en traître et SE a toujours parfaitement communiqué sur le sujet. L’histoire est terminée, plus de grosse MAJ et plus de gros contenu. Ca a toujours été limpide dans leur politique, même si on apprécierait une baisse de prix et surtout le retour d’une double cotisation FFXI/FFXIV comme à l’époque de Tanaka.

          • Gruic

            ps : j’imagine que c’est toi :
            http://www.ffxiah.com/player/Asura/Jakyris
            Sympas la Mandau 🙂 mais au vu de tes jobs tu dois pouvoir sans problème te passer des wardrobes.

          • Jakyris

            Oui, c’est mon perso mais en THF avec un stuff mis à l’arrache pour farm sur des mobs faibles sans gearswap pour cette classe et je t’assure que je suis ordonné dans le rangement de mes gears mais comme je t’ai dit j’ai fait des concessions entre autres sur mon stuff blu que je ne joue pas en endgame ou peu.
            Par contre avec un set pld assez complet je t’assure que je remplis bien plus qu’un wardrobe et je me demande comment tu arrives à caler les gears d’autant de jobs différents dans 2 wardrobes, si tu as des set complets pour chaque.
            D’un côté tu as raisons dans tes propos, mais d’un autres, certes ils ont rajouté des inventaires mais le rythme de farming n’est plus du tout le même qu’il y a 15 ans, là où on mettait 2minutes à tuer un easy prey à une époque et où tout link pouvait causer une mort, de nos jours on se pull les mobs par dizaines selon le level donc le rythme de farming n’est plus du tout le même, et même niveau contenu il y a beaucoup plus de spam qu’avant donc nos inventaires sont aussi plus sollicités, mais là n’est pas le problème vu que le sujet pour lequel FFXI a été évoqué portait sur les wardrobes 3 et 4 qui sont payants.
            Quant au sujet des majs de FFXI, là aussi SE n’a pas été des plus clairs, on aurait dit (comme annoncé) qu’ils s’apprêtaient à enterrer le jeu après rhapsodies car comme tu le dis il n’était plus question que de majs « quality of life », ensuite ils nous ont montrés qu’ils rajoutaient des quêtes Adoulin, du contenu ambuscade, omen, etc puis il y a eu une session de Q/R (en mai 2016 il me semble) où Matsui répondait à une question en disant que si la communauté était toujours présente, il n’excluait pas l’éventualité de développer une extension, en attendant on paye toujours le jeu au prix fort avec un suivi trop léger, je pense notamment à l’équilibrage des classes qui a toujours été un gros soucis sur le jeu et sur lequel les devs devaient se pencher sérieusement et tu sais comme moi qu’à ce jour les ajustements ont été beaucoup trop minimes et sans trop d’impacts.

          • Gruic

            Ah ah, loin de moi l’idée de juger ton stuff via FFXIAH, mon perso n’a même pas de body en ce moment sur le site :
            http://www.ffxiah.com/player/Valefor/Geoffrey

            Je te rejoins sur le rythme de farming qui sollicite peut-être davantage que ce qu’ils ont mis en place pour y faire face, mais le fait que même si ça peut-être encore insuffisant, ils ont fait beaucoup de ce côté. Vraiment beaucoup. On est passé d’une quête Gobby Bag tous les 150 ans à des catégories entières mise à disposition des joueurs. En outre, le fait que le système ait changé indu forcément que certains sets soient moins nécessaires qu’avant. De nos jours mon BLM n’a plus besoin de sets iddle. Clairement. Et le set Refresh est réduit au minimum et je ne m’en sert jamais. On compense par des ordres de priorité.
            Niveau Quality of Life ils ont clairement fait le café. Après j’avoue que le jeu en ce moment est peu distrayant à HL, j’espère que les nouvelles Dyna vont relancer l’intérêt, et que mon MNK n’a pas la puissance que laissait sous entendre les ajustements qui, effectivement, doivent continuer. Mais mon respect pour l’équipe de Matsui reste inchangé et j’avais le coeur qui battait comme un gosse quand j’ai vu un Tanaka en bonne santé au dernier live à leurs côtés.

          • Jakyris

            Je précisais juste car vu comme ça, ce perso ne paie pas de mine, je ne sais pas comment tu arrives à tout caser, quand je vois rien que sur mon paladin, stuff damage taken cappé, fast cast, mid cast, cure potency, phalanx, set semi accuracy/dps, quelques pièces pour optimiser reprisal et bien sur set enmity, et encore je suis sur que j’en oublie.
            Un petit set de base pour blu que ce soit en fast cast, magic damage et physical damage et weapon skill, j’ai voulu up blm et / ou smn, j’ai fait marche arrière car ça sous entendait de payer encore pour pouvoir stocker mes futurs stuffs pour ces jobs.
            Au final dans ce jeu on peut jouer tous jobs sur le même perso, mais on est limités par les inventaires, tu vas peut être me dire qu’il y a moyen de stocker dans les autres inventaires que les wardrobes mais personnellement, j’ai pas spécialement envie de passer 15-30 minutes à jongler pour faire passer les pièces de tel job d’un sous inventaire vers l’inventaire puis la wardrobe, et donc au préalable d’avoir fait la manipulation inverse pour faire de la place dans ma wardrobe.
            Donc pour jouer un max de jobs faut payer un supplément chaque mois, et pour pouvoir tout jouer c’est impossible, en tout cas pas de façon optimale.

  • Pampino

    L’idée simple de savoir que (potentiellement) trois extensions de la qualité de Heavensward et Stormblood m’attendent encore me ravit au plus haut point.

    Globalement hyper-satisfait de la qualité générale du jeu, à tout point de vue.

    Mais étant un de ces joueurs qui ont franchi le pas MMO avec ce titre, c’est vrai qu’à plusieurs endroits du jeu j’aurais aimé pouvoir donner des remarques/conseils à l’équipe, pour « faciliter » la transition. Parfois on te laisse avec vraiment peu d’informations. Non familier avec le système « tank/heal/DPS », l’aggro, etc, j’ai mis énormément de temps avant de bien piger qui fait quoi, et comment. Pourtant c’est la base du jeu, ça devrait être clair de suite pour tout le monde.

    Manque d’accompagnement aussi en ce qui concerne les systèmes très marqués « PC », auquel les joueurs console se retrouvent confrontés pour la première fois : les macros, les barres de commande et toutes les possibilités qu’elles impliquent. Dur d’y voir spontanément clair là-dedans, en tout cas pour ma part.

    Ca et plein d’autres conneries.

    C’est dommage car le jeu a tout pour plaire au fan de FF, univers, patte artistique, histoire, persos, gestion, farm, quêtes annexes, musiques, combats épiques, poésie… En contrepartie les réticences viennent je crois de trois choses principales : 1) l’abonnement mensuel 2) le temps que ça demande 3) le fait que tu joues un perso « générique » et muet, ça peut paraître con mais ça en bloque beaucoup pour bien s’immerger dans l’histoire. Autant dire, des choses inhérentes au genre MMO, et compliquées à changer.

    J’ai essayé plusieurs fois d’imaginer ce que pourrait être un FF qui concilie les qualités du XIV et celles des épisodes solo, mais c’est un vrai casse-tête. Je crois que sauf coup de génie révolutionnaire de game design et de story-telling, les deux genres (RPG solo et MMO) sont destinés à exister chacun de leur côté, et ainsi sera la suite de la série FF pour beaucoup de temps encore… enfin on verra.

    • Jakyris

      Le bon point pour toi c’est que tu n’as pas l’expérience d’autres mmorpg donc tu profites du jeu comme il est sans avoir d’autres références.
      Par exemple, tu soulignes le fait d’être un peu lâché dans la nature, alors que FFXIV assiste et dirige vraiment beaucoup les nouveaux joueurs et est très accessible pour un mmo, contrairement à FFXI qui te laisse plus te débrouiller (on pourrait presque dire qu’il te lâche dans la jungle si le personnage ne commençait pas dans une ville) passé l’introduction. A ce niveau là même si avec les années les devs ont rajouté quelques tutoriels et éléments qui accompagnent et guident un peu, on peut dire que tous les joueurs ayant touché à FFXI se sont sentis perdus à leurs débuts.
      Je vais te contredire sur un autre point, c’est que FFXIV a quand même copié la majorité de son character design sur FFXI, donc encore un point sur lequel les devs de ce jeu ont tapé dans la solution de facilité, même si c’est le moins dérangeant des (trop) nombreux recyclages utilisés pour ce jeu.

      • Pampino

        Oui, j’ai aussi entendu dire que dans FFXI, les déplacements étaient beaucoup plus longs, on les sentait beaucoup plus « passer » que dans le XIV où plus personne ne fait un trajet « à la loyale » au vu des facilités et du faible prix que procure la téléportation.

        Mais pour te donner un autre exemple de difficulté quand on vient du solo : à l’heure actuelle je ne connais pas encore les capacités des jobs que je ne joue pas, je n’ai fait que du DPS, et un seul job. Et à aucun moment dans le jeu je peux trouver un descriptif, même succint, sur ce qu’est chaque job, quelles en sont ses capacités principales, etc. Il en résulte qu’aujourd’hui encore, que j’aie un paladin, un chevalier en tank, un black mage ou un barde en co-dps dans mon équipe, je n’ai toujours aucune foutue idée de ce que ça change. Tout ça pour dire que dans un solo, tu as rapidement une vision globale des choses, ici c’est compliqué donc potentiellement décourageant pour les non-initiés.

        • Jakyris

          Pour FFXI, là où SE a assuré c’est qu’ils ont rajouté une tonne de points de téléportation donc là où on mettait 30 minutes à se déplacer y a 15 ans on met de nos jours 30-60 secondes.
          Je saisis mieux ton soucis, tu n’es pas habitué à la trinité et de mémoire je ne sais pas si c’est expliqué dans les tutoriels vu que j’avais tendance à les zapper et que j’ai joué à assez de mmo pour que ce système me soit familier.
          Là où je disais que le jeu assiste, c’est dans son cheminement de quêtes « sur rails » et la création d’équipe automatique pour les donjons entre autres.
          Pour ton soucis de connaitre le rôle de chacun, je te conseille tous simplement de faire des recherches Google et, au fur et à mesure, te renseigner sur le rôle de chacun, ce qui t’aidera sur le long terme à mieux comprendre le système de jeu.

  • Arkann07

    Le coup « version hors ligne de FFXIV » pour attirer les joueurs, c’est juste une blague en passant, mais ce serait génial s’ils pouvaient y réfléchir pour FFXI. Pas pour attirer de nouveaux joueurs, mais pour permettre à ceux qui l’ont loupé, ou qui n’y retournent pas pour X raison, de pouvoir se (re)plonger à nouveau dans son univers et ses épopées tellement grandioses. FFXIV a ses potions de boost, ses fréquents ajouts visant à faciliter l’entrée des nouveaux joueurs, et un système relativement facile à prendre en main quand on débarque dans le genre, avec en plus de la documentation dans le jeu-même pour certains aspects spécifiques. FFXI par contre, sans amis ou inconnus pour t’expliquer, et un wiki sur un second écran en permanence… c’est hyper intimidant et décourageant.

    En plus, puisque le truc des MMOs, c’est de se construire au fil du temps, je pense que peu verraient d’inconvénients à jouer à un FFXI hors-ligne avec un format épisodique comme le futur remake de FFVII. Là ce serait entièrement justifié. Ah, on peut rêver…

    • Gruic

      Sage Sundi avait dit à une époque que c’était l’idée de départ (d’ou le online dans le titre, pour pouvoir peut-être un jour proposer un offline) mais qu’ils ont vite abandonné l’idée au vu de tous les programmeurs qui se sont succédés durant toutes ces années, rendant la tache juste ridiculeusement énorme. Ils ont ensuite décidé d’en faire un remake, qui est par la suite devenu un tout nouveau FF (FFXIV). C’est la raison pour laquelle la base de FFXIV est similaire à celle du XI, surtout au niveau des races.

      • Jakyris

        A la base, quand le projet rapture a commencé (nom de code de FFXIV) XI et XIV devaient être dans le même univers, et auraient du communiquer l’un avec l’autre (apparemment une des idées de base était que l’on puisse passer de l’un à l’autre via la mog house) puis ça a été abandonné car trop contraignant techniquement et il aurait fallu soit changer profondément XI, soit adapter XIV à une structure de jeu qui était déjà bien dépassée.