FFXV : le producteur des DLC détaille les changements du chapitre 13

Dans une interview publiée par le site américain Game Informer, le producteur des DLC de Final Fantasy XV Haruyoshi Sawatari a donné quelques informations sur la teneur des changements du chapitre 13 du jeu. Comme cela a été précédemment annoncé, les développeurs profiteront en effet du lancement de l’épisode de Gladiolus, le 28 mars, pour publier une mise à jour (gratuite) du jeu principal afin d’apporter les ajouts et modifications promise en décembre dernier pour le fameux chapitre. Évidemment, la description donnée par Sawatari est un spoiler, donc ne lisez surtout pas si vous n’avez pas atteint cette partie du jeu. C’est un peu décousu car c’est une traduction d’une interview retranscrite trop littéralement, mais voilà :

« Avant, Noctis était seul et sans le pouvoir d’invocation de ses armes. Ce que nous avons fait, c’est que nous avons ajouté un chemin séparé pour Gladio et Ignis après leur séparation avec Noctis. Vous pourrez en fait jouer avec Gladio et voir ce qu’il se passe de leur côté jusqu’à leurs retrouvailles avec Noctis. Vous verrez des cinématiques supplémentaires qui vous montreront ce qu’il s’est passé pendant que Noctis est seul de son côté. Vous pourrez jouer avec Gladio et Ignis ensemble. Vous verrez ce qui est arrivé à l’empereur Aldercapt et Ravus, et où ils étaient pendant tout ce temps. Ce sont les scènes qui ont été ajoutées dans le chapitre 13, et juste le chapitre 13. Mais en plus de ça, nous avons amélioré la magie de l’anneau des Lucii, pour que les trois sorts deviennent beaucoup plus puissants. »

Dans le même entretien, Sawatari indique que la durée de vie de l’épisode de Gladiolus oscille entre 1h30 et 2h pour une première tentative, mais ajoute que des modes spéciaux se débloquent une fois le DLC terminé. Il précise également que certains objets pourront être transférés dans le jeu principal en remplissant certaines conditions dans le DLC.

  • Robin

    Donc est-ce qu’on peut considérer que c’est là la mise à jour annoncée en décembre et censée améliorer l’expérience scénaristique ? Ou est-ce que les différentes cinématiques nous montrant ce qu’il advient de plusieurs personnages arriveront plus tard ? Personnellement, je me suis arrêté au chapitre 13, justement pour terminer le jeu lorsque ces ajouts arriveront.

    • Jérémie

      C’est bien ce qui était prévu, oui, même s’il est possible qu’ils fassent d’autres changements à l’avenir pour accompagner l’arrivée de prochains épisodes en DLC.

  • Over

    Franchement c’est louable de modifier le chap 13 mais…pourquoi au final ? n’aurait il pas était mieux d’accepter la boulette? Il y a quand même une très peu de chance pour pas dire pas du tout que je relance le jeu pour ça.

    Ce qui m’effare le plus c ‘est la durée de vie de l épisode Gladiolus (2 h !!!! wtf) n’étant déjà pas fan du concept d’avoir une relecture de chaque camarade en solo alors que le nerf de la guerre de ce jeu c’est la bromance.
    Je me serais contenté du classique et efficace : nouvelle zone, donjons cool (avec un vrai level design), (vrai quête annexe scénarisé), nouveaux items et la bromance.

    Bon bah je pense sérieusement que FFXV c’est mort pour moi jusqu’au denier DLC qui à priori sert à quoi déjà mode multi vu qu’on aura les mécaniques de chaque personnage, à voir ça peux avoir une plus valu l’adn RE 5 caché mais je doute.

    ps: dsl si j’ai été trop salé. Mais franchement déçu par ce chef d’œuvre raté…ah Kingsglaive…

  • Prr Lvt

    La question c’est : les doubleurs sont ils retourné doublé les personnages ? ou les scène étaient déjà doublé et le manque de temps à enlevé ces vignettes. Car d’après Greg de Gaijin dash, le travail des doubleurs, même français n’a pas été utilisé dans son intégralité, du fait des coupes

    • Jérémie

      Oui, ils sont certainement revenus en studio pour enregistrer les nouvelles scènes. Les acteurs reviennent de toute façon en studio pour d’autres occasions : les événements à durée limitée, les DLC de scénario… En annonçant ses intentions en décembre, Tabata disait déjà clairement que tout ajout prend du temps parce qu’il nécessite une localisation dans plusieurs langues.

      Il n’est pas du tout rare que des doublages enregistrés ne soient pas utilisés finalement, et encore moins que de nouvelles sessions d’enregistrement soient organisées ultérieurement. Croyez-moi, je sais de quoi je parle ^^

  • Domino Dos Santos

    1h30 à 2h? Eh ben punaise….

    • Ellyos

      Pareil :/

  • ExDeathVoid

    Question pour Jérémie (hors sujet avec le chapitre 13):
    J’ai pas encore testé les quêtes temporaires: ces quêtes sont-elles temporaires dans une limite de temps pour vaincre tel ou tel ennemi ? ou il y a t-il une date limite IRL ?

    • Jérémie

      Elles sont temporaires dans le sens où il y a une date limite en temps réel. Celle qui a commencé ce matin prendra fin le 21 mars, par exemple. Mais dans ce laps de temps, on peut la faire autant de fois qu’on veut. (Cela dit, la récompense ne s’applique que la première fois, mis à part les points d’EXP.)

      • ExDeathVoid

        Merci pour la réponse.
        Dommage qu’elles soient temporaires IRL

        • Nesca ‘zik

          d’ailleurs celle qui a commencé aujourd’hui donne des récompenses assez folles ^^

          • Jérémie

            Il faut dire que c’est, en termes de niveau (140), le monstre le plus costaud du jeu…

  • fffan12

    1h30 à 2h de durée de vie pour le DLC, espérons que ce n’est pas exagéré dans les mêmes proportions que quand Tabata annonçait 40 à 50 heures pour la trame principale.
    Pour ce qui est du chapitre 13, c’est un peu tard, mais c’est toujours bon à prendre.

    • Domino Dos Santos

      Ah putain, c’est carrément pas faux ah ah ah!

      Si ça se trouve la durée de vie sera de 20 min à 45 minutes du coup!

      • fffan12

        Déjà qu’une heure trente, c’est limite…

        • Domino Dos Santos

          C’est même franchement du foutage de gueule…. Je suis en train de me faire la démo de Watch Dogs 2 , elle dure 3h

          Duscae, j’ai passé 10h dessus. Et elle était censé faire 4h de base

  • Numis

    Pour ceux qui ont fini le jeu, doit on recommencer pour accéder à la partie d’Ignis et de Gladio au chapitre 13 ?

    • Jérémie

      La façon dont la mise à jour sera mise en place n’est pas encore très claire, mais il est fort probable qu’il faudra rejouer le chapitre depuis le début pour en voir tous les changements.

  • Matricule Awa

    Je ne sais plus quoi penser de ces DLC et mises à jour. J’ai l’impression que le jeu que j’avais réussi à découvrir en me protégeant du trop plein de communication est en train de me dire « Je t’ai fait une blague, en fait, ce n’était pas le produit fini ». Modification d’un chapitre, la voiture qui devient tout terrain, les DLC très court (en tout cas pour celui de Gladio) qui servent à combler les trous scénaristiques et sans doute d’autres choses à venir…
    Le sentiment est que le jeu et les choix de la production ne sont pas respectés, ou assumés. L’histoire n’y a plus sa place principale, pouvant être modifiée selon les envies ou regrets, et je perd l’intensité, la force du résultat. Final Fantasy XV se présente alors comme un objet d’expérimentation assumé, dont on essaie autant de combler les manques ou les faiblesses que d’ajouter des petites choses drôles ou fun comme pourrait se le permettre un jeu totalement désinhibé du type Grand Theft Auto.
    Selon moi la crédibilité d’un jeu comme Final Fantasy est en grande partie la tragédie, l’épopée, le drame qui y est raconté. Je ne pense pas acheter les DLC ni refaire le jeu avec les mises à jour. Je vais conserver le souvenir d’un jeu qui m’a complétement happé, pour le meilleur et pour le pire. Et je ne sais pas si je ferais confiance à un final Fantasy XVI s’il venait à exister.

    • fffan12

      « Le sentiment est que le jeu et les choix de la production ne sont pas respectés, ou assumés. »
      Je te rejoins sur ce point. On a de plus en plus de mal à décerner ce qui relève de la vision des développeurs et ce qui relève de la réponse aux caprices des fans. Quand aux DLC, ils donnent pus l’impression d’être du rafistolage du jeu d’origine que de véritables extensions.
      C’est dommage, parce que malgré ses défauts, le jeu de base n’était pas mauvais du tout, bien au contraire. Mais maintenant, chaque nouvelle annonce sonne comme un aveu d’échec à un certain niveau corrigé par un DLC comme la voiture tout-terrain (je suis d’ailleurs pas convaincu que ça intéresse tant de monde que ça), les trous dans le scénario ou même la finition technique avec des patchs qui arrivent avec deux mois de retard.

      • Vivien Condat

        C est un sentiment que je partage aussi.

        Et non seulement sur FF15 mais deja avec la trilogie FF13.
        La comm avait beau tourner autour du « FF13 est story driven, FF13-2 player driven et 13-3 world driven » bah perso (et j’insiste sur le perso) j’ai plutôt vu un square-enix pisse froid incapable de vraiment assumer la linéarité (mon Dieu le gros mot) du premier opus.

        En ce qui concerne FF15, j ai presque envie d’aller plus loin et de dire que square ne sait pas vraiment où aller avec ce jeu:
        Après « 10 ans de dev » et de multiples remise en questions,ce jeu a probablement perdu sa pertinence et n’est désormais plus que l’ombre de lui même; une chimère informe composé de différentes visions et que l’on essai de maintenir vivante à coup de patch et mise à jour venant comblé les « faiblesses » pointées du doigt.

        L’analogie est sévère mais là où je veux en venir est que:

        Bah où est le « véritable » FF15?

        C’est celui de la sortie?Avec ou sans le patch day one?
        Celui après la sorties des différents DLC des perso?
        Celui avec le futur mode multi?
        Celui avec des modif non annoncés/officiels(perso additionnels,système de combats revu etc…)

        Et du coup, moi, et je sais que certains ont la même approche, et contrairement à Matricule Awa, bah j’ai arreté ma partie et je rejouerai au jeux une fois une version stable(en terme de contenue/maj) en vu. Mais à ce moment là, le message de jeu sera t’il toujours coherent/pertinent; ne sera t il pas perdu sous une montagne d’ajout illusoire?

        Tout ça peu paraitre prise de tête et branlette intellectuelle mais à une époque où tout le monde peu dire ce qu’il veux (la preuve je suis entrain d’écrire un essai très certainement complétement à coté de la plaque, et que personne ne lira/prendra au sérieux) sûr la place publique; bah accorder trop d’importance à ce brouhaha me parait plus destructeur que productif…

        M’enfin voila, j ai dit ce que j’avais envie de dire(fallait que ça sorte et ça fait du bien bon dieu!) et faut définitivement que je me trouve une autre occupation que parcourir les news de FFWorld lol

        • Jérémie

          On peut pas non plus trop reprocher à Square Enix d’avoir cherché à arrondir les angles avec FFXIII-2 et LR quand on voyait le déferlement de haine sur le XIII. Au bout d’un moment, ont-ils vraiment intérêt à poursuivre dans la même optique si c’est pour que ça se fasse accueillir sous les huées ? Moi, je suis d’accord : la linéarité n’a rien d’une horreur et j’ai aimé FFXIII pour plein de raisons qui vont bien au-delà que ce simple terme réducteur. Mais dans un monde actuel où le jeu vidéo devient un service plutôt qu’une œuvre, défendre une position anticonformiste (et encore, le mot est abusif) devient très difficile, surtout pour les développeurs d’ailleurs.

          Mais ce qu’il ne faut pas non plus, c’est que cette optique de jeux en tant que services finisse par devenir l’unique grille de lecture des jeux actuels. FFXV en est un bon exemple car il propose plein d’idées très intéressantes et très bien faites, et pas juste ces actes que l’on considère juste comme des réponses aux caprices des fans. S’arrêter uniquement sur l’un ou sur l’autre est tout aussi réducteur. Je comprends parfaitement l’idée selon laquelle on ne peut plus mesurer où se situe l’état optimal/désiré de l’œuvre, mais fondamentalement, en dehors du chapitre 13 dont on va pouvoir prochainement mesurer le renouvellement, 90 à 95% du jeu est présent sous sa forme définitive et assumée ; quand je dis « définitive », on se comprend : telle qu’il a été capable de la produire dans le laps de temps que les développeurs se sont donné… Il ne faut pas perdre de vue le nombre de choix quand même risqués qui ont été relevés : le système riche en action dans un monde ouvert, la DA réaliste (et tout ce que cela implique en termes de systèmes – avec par exemple une voiture), un seul perso jouable, un groupe de 4 hommes, un cycle jour-nuit où la nuit est clairement dangereuse (créant ainsi un besoin pour le joueur de s’y adapter – comme une sorte de retrait d’un semblant de liberté au profit de la création d’un sentiment réaliste de road trip)… Bref, comme je le dis : faire la part des choses entre les ambitions braves et les errements ridicules.

          Personnellement, j’ai bon espoir d’écrire un test de FFXV sur le site un jour, mais ça me prend une éternité principalement parce que je cherche le juste milieu entre toutes ces données. (C’est aussi pourquoi je n’aime pas beaucoup m’exprimer sur son sujet pour le moment)

          • Vivien Condat

            Alors que l’on soit très clair sur une chose: à aucun moment je ne dénigre les qualité des jeux que je cite. Et je suis entièrement d’accord sûr le fait que les extrêmes c’est caca (et ça c est valable dans la vie aussi).

            Certes « FF15 a fait des choix » mais entendre Square réagir/légitimer/se justifier sûr ces derniers, je trouve que sa les les rends moins pertinents/impactant.
            Et lorsque l’on regarde certaines maj à venir ou en projets (voiture 4×4, Iris ou d’autres perso qui joignent le groupe), bah je trouve que c’est quand même faire un pas en avant pis deux en arrière.

            Et il est vrai que en me relisant, je peux laisser croire que je blâme Square (et donc par extension, « les développeurs »).
            Il n’en n’est rien: je pointe plus du doigt (ce qui est mal poli) les joueurs (au sens très large du terme) qui ne se privent pas pour faire part de leurs observations/déceptions/défauts sur l’internet et surtout s’attende que les dev réagissent.

            J’en veux pour exemple les multitudes de pétitions florissant sur les réseaux sociaux ayant pour but de modifier tel ou tel élément d un jeux.
            J’ai été répugné par l’attitude de la communauté (de joueurs) face à « la fin de Mass Effect 3 ».
            Wai c était décevant, mais de là à aller collecter des fonds pour « refaire la fin »… Et ça a marché! « On » a obtenu ce que l’on voulait; une version étendu de la cinématique, qui n’apporte rien au bidule, mais « on » a gagné!

            Je peux paraitre « salé » comme disent les jeunes mais j’ai une vision « artistique » du jeux vidéo (genre le créateur veux partager un message/vision à travers un medium et « nous », on a pas a intervenir dans le processus de création).
            Et je dis pas qu’on doit fermer nos gueules; on est réceptif au message ou pas; y as des lacunes sur tels éléments wai faut les designer.
            Mais de voir que dans cette industrie, le consensus tant à donner de plus en plus d’importance au consommateur me dérange un peu.