Dissidia NT : la cinématique d’ouverture et infos sur les contenus

Profitant d’une longue émission diffusée en direct du Japon aujourd’hui, Square Enix a révélé quelques nouveautés relatives à Dissidia: Final Fantasy NT, en particulier concernant ses contenus. Avant toute autre chose, les développeurs ont levé le voile sur la cinématique d’ouverture du jeu, dont la réalisation a évidemment été confiée aux petits génies de Visual Works. Le résultat est une belle bataille entre le bleu et le rouge, que vous pouvez admirer ci-dessous.

Plongée dans les menus

Cette émission était également l’occasion de présenter les différentes options qui seront proposées dans le menu principal de Dissidia NT. En voici la liste, mais notez qu’il s’agit de traductions de la version japonaise du jeu, ce qui signifie qu’il y aura peut-être des choses différentes dans les éditions occidentales.

Combat en ligne : permet de se battre avec et contre d’autres joueurs en ligne.

Combat hors ligne : permet de se battre avec et contre l’IA. Il existe deux modes :

  • « Rush Battle » : comparable au mode arcade des jeux de combat, permet de faire des parties rapides avec des formats préconfigurés.
  • « Free Battle » : un mode libre dans lequel il est possible de définir soi-même les paramètres et les règles de combat. Permet notamment de jouer à 3 contre 3, 1 contre 1, 1 contre 2, etc.

Didacticiel : permet de s’entraîner et d’obtenir des informations.

Mode histoire :

  • Ce mode permet de déverrouiller des séquences cinématiques, disposées sur un arbre avec des embranchements s’ouvrant au fur et à mesure.
  • Pour déverrouiller une séquence, il faut dépenser une monnaie nommée « Memoria », qui s’obtient à chaque fois que son niveau de joueur augmente.
  • L’EXP nécessaire pour cela s’obtient en faisant des combats, que ce soit dans les modes en ligne ou hors ligne. Attention, dans Dissidia NT, les personnages individuels ne montent pas en niveau, seulement le joueur lui-même.
  • Certains points à déverrouiller cachent, non pas des cinématiques, mais des combats, qu’il faut réussir pour continuer.

Options : permet de régler les différents paramètres.

Trésor :

  • Trésor : chaque fois que le niveau de joueur augmente, il est possible d’effectuer un tirage au hasard dans ce menu pour obtenir trois cadeaux. Cela permet d’obtenir des trésors en tous genres : icones de joueur (en plusieurs niveaux de rareté), musiques de fond, textes de dialogue, tenues alternatives, armes. En japonais, les développeurs utilisent sans ambiguïté le terme « gacha » – qui s’applique normalement aux jeux mobiles – pour désigner ce menu. Cela doit évidemment mettre la puce à l’oreille, car s’il n’est pour l’instant question d’obtenir des chances de tirage qu’en jouant normalement, il faut espérer que Square Enix n’a pas aussi prévu des transactions avec de l’argent réel…
  • Boutique : un menu dans lequel il est possible de dépenser ses gils pour acheter des tenues alternatives, des armes et des textes de dialogue pour chacun des personnages. A priori, toutes les récompenses pouvant être obtenues par tirage dans le menu « Trésor » sont également disponibles dans la boutique.

Personnalisation :

  • Accessible en appuyant sur la touche triangle dans le menu principal, cette fenêtre permet de personnaliser son style de jeu : apparence des personnages, sets de compétences prédéfinis (10 maximum), sets de skins (pour changer rapidement d’arme et de tenue), paramétrage des textes de dialogue, création de sa propre sélection de musiques de combat, titre et icone de joueur, écran de gestion de son équipe d’amis, archives des résultats des combats.

Un accueil princier

Afin d’accompagner les détails relatifs au mode histoire, Square Enix a également levé le voile sur l’une des séquences cinématiques qu’il sera possible de déverrouiller. Celle-ci présente l’arrivée de Noctis dans le monde de Dissidia, où il est accueilli par deux combattants ayant déjà mené bataille par le passé… (Si vous voulez la voir en japonais, cliquez ici pour aller directement à la séquence dans l’émission diffusée aujourd’hui.)

Pour conclure cet article, voici une vidéo présentant les tenues qui seront proposées en guise de bonus de précommande au Japon. Pour l’instant, Square Enix n’a pas donné d’informations quant à la disponibilité de ces tenues dans le reste du monde.

  • Vivien Condat

    Square Enix a t il succombé aux sirènes des loot boxes? La réponse dans le prochain épisode de: « vidéo game drama, Good and Defenceless Consumer Vs Bad and Greedy Publisher ».

    Blague à part, toujours pas vraiment convaincu par la direction que prend le jeu, à voir lors de la sortie et de la politique de suivi/support. J’espere que Square se rend compte qu’il va falloir « alimenter » la scène online pour maintenir l’aspect compétitif/l’intérêt des joueurs. D’autant plus que les concurents historiques sont là et leurs communautés respectivent seront sans pitié.

    Je souhaite à ce Dissidia bien du courage…