Final Fantasy World

Versus XIII : interview de Famitsu

Le 01/02/2011 à 08:28 par KujaFFman


Après Final Fantasy XIII-2 (ici) et Final Fantasy Type-0 (), c'est au tour du tant attendu Final Fantasy Versus XIII de faire l'objet d'une copieuse interview dans le magazine japonais Famitsu, qui vient d'être mise en ligne sur leur site. Le réalisateur et designer du jeu, Tetsuya Nomura, a longuement répondu aux questions du journaliste, qui portent principalement sur la nouvelle bande annonce. Comme celle-ci montre autant des cinématiques que des séquences de jeu, l'entretien couvre donc la plupart des éléments essentiels du jeu. S'il reste encore de nombreuses zones d'ombre, naturelles pour un jeu qui n'est pas attendu avant l'année prochaine, il y a de quoi ronger son os pour le moment.

L'histoire et les personnages principaux

Même s'ils sont plus ou moins connus depuis un certain temps, les personnages de Versus XIII sont particulièrement visibles dans la vidéo, qu'il s'agisse de Noctis, de son père, de ses amis ou de Stella. Dans le cas de Noctis et de ses trois amis, ils ont pour la plupart changé de vêtements (vous aurez remarqué que celui à la cicatrice, Gladiolus, n'a même plus de t-shirt sous son gilet). Ce changement est assumé par Nomura, qui ajoute réfléchir également à des retouches à leurs coiffures. Une chose, cependant, ne devrait plus changer : les voix. Cette vidéo était en effet la première à proposer des doublages en guise d'accompagnement, et le réalisateur confirme que ce sont les acteurs définitifs, même s'il se refuse à donner des noms. Il admet juste que certains fans sur Internet ont d'ores et déjà reconnu les bonnes voix.


"Les règles de ce monde ont été fixées par des fous.
Il suffit de regarder autour de soi pour s'en rendre compte."

Pour le moment, l'ami de Noctis sur lequel Nomura est le plus bavard est Ignis, celui qui porte des lunettes. Comme Gladiolus, c'est un de ses amis d'enfance, mais pas seulement. Le créateur explique en effet qu'Ignis a été élevé dès le plus jeune âge pour servir de conseiller stratégique à Noctis, ce qui se voit notamment à la toute fin de la vidéo. Le personnage aux cheveux blonds, Prompto, est lui une connaissance plus récente. Ensemble, ces quatre personnages se sont donnés pour mission de pourchasser l'ennemi qui tente d'envahir leur royaume. Cet ennemi est un autre Etat, Niflheim.

Le roi, père de Noctis

Un autre personnage important de la vidéo est le père de Noctis, le roi du pays. (Au passage, il est fort possible que leur pays s'appelle Lucis, élément sous-entendu de longue date, mais on attend encore confirmation car il pourrait s'agit simplement de la ville.) Une courte scène sans doublages le montre s'adressant à un personnage hors champ. Il y explique qu'il ne cèdera jamais son trône et qu'il laissera son nom dans l'histoire comme le dernier roi. Nomura explique qu'en réalité, il ne s'adresse pas à Noctis. Au passage, le trône sur lequel le roi est assis n'est pas le même que celui de Noctis, à la fin de la vidéo. Il y a longtemps, le même Nomura disait que ce trône obscur abritait le cristal du pays.

Le roi apparaît un peu plus loin dans une séquence dans une clairière au crépuscule. Nomura indique qu'il s'agit bien d'un flashback et qu'il est jouable. Le joueur incarne Noctis enfant en vue à la 1re personne. Enfin, la fin de la vidéo montre une scène courte mais intéressante dans laquelle le roi fait face à un personnage aux cheveux gris et en robe blanche. Intéressante car elle fait directement écho à une scène comparable déjà vue dans les précédentes vidéos, sauf qu'il s'agissait d'un duel entre Noctis et un jeune homme lui aussi en robe blanche. En fait, le créateur révèle que ces deux confrontations se déroulent toutes les deux dans le château royal, mais à deux endroits différents. Il précise par la même occasion que le joueur pourra explorer lui-même le château, qui sera très vaste.

La place de la mythologie Fabula Nova Crystallis

Versus XIII fait partie depuis le départ de la compilation Fabula Nova Crystallis et certains éléments de la mythologie sont déjà apparents dans les médias déjà dévoilés. Famitsu demande tout de même à Nomura s'il faudra compter sur des termes tels que les l'Cie, déjà mentionnés dans FFXIII et Type-0, dans cet épisode-là également. Il répond que ce terme et quelques autres seront effectivement présents dans Versus, mais précise que le cadre moderne du jeu devrait entraîner une utilisation elle aussi plus moderne de ces termes dans les discussions.

L'un des éléments de la mythologie déjà visibles est le lien avec la déesse Etro. Stella en parlait à Noctis dans leur premier dialogue révélé. Nomura revient sur ce sujet en expliquant sur la "lumière" dont les deux personnages discutent est un élément central dans l'histoire de Versus. En revanche, ce pouvoir n'est pas du tout lié aux magies utilisées pendant les combats, précise-t-il.

Un système de combat à la Kingdom Hearts ?

Il y a quelques mois, lorsque Square Enix avait dévoilé une courte vidéo de l'ex-Agito et Versus au Tokyo Game Show, Nomura avait expliqué que la scène de combat qui y était visible avait été ralentie. Cette fois-ci, il confirme que le rythme des combats dans la vidéo du 18 janvier sera celui de la version finale. Interrogé sur le sujet de la similitude avec le système de Kingdom Hearts, le réalisateur confirme qu'il s'agit en effet à peu près du même type de combats, autrement dit orienté action mais avec des commandes à entrer. Mais si la vitesse est définitive, l'interface ne l'est pas encore. La partie droite, avec les têtes des personnages, ne devrait plus changer (à part l'ajout des noms des personnages), mais les commandes de gauche sont encore temporaires.

Nomura précise que son équipe a ajouté un aperçu des expressions des trois personnages jouables en bas à droite pour que le joueur voie plus rapidement si l'un d'eux est en difficulté, entre autres. Il refuse en revanche d'expliquer à quoi correspond la barre orange, même s'il admet qu'elle est liée à un élément spécial du système de jeu. Même chose au sujet de la commande "Summon" (Invoquer). Si elle confirme qu'il y aura bien des invocations dans le jeu, le créateur n'en dit pas plus. Notez qu'il n'y aura pas de classes pour les personnages jouables, mais certains ennemis seront par exemple des invocateurs ou des chevaliers dragons. La femme en armure dans la vidéo compte parmi ces derniers. Elle fait partie de l'armée ennemie.

Des spécialisations pour chaque personnage

Néanmoins, un aspect curieux du système de combat est que les autres personnages ne peuvent pas utiliser de magie s'ils ne sont pas à côté de Noctis. Cela n'est apparemment pas lié au pouvoir mentionné plus haut au sujet de la déesse Etro. Pas de panique, car de toute façon, Noctis sera toujours présent dans l'équipe, ajoute Nomura. S'il meurt, c'est d'ailleurs le game over. Au début du jeu, le joueur ne pourra pas sélectionner lui-même son équipe, cette option n'apparaîtra que plus tard dans la partie. En plein combat, il est possible de passer d'un personnage à un autre. Ce n'est pas nécessaire, mais c'est un bon moyen d'élaborer des stratégies car chaque personnage se spécialise dans un domaine particulier.

Noctis est capable de manier toutes les armes du jeu, qu'elles soient blanches (épées, haches, lances) ou à feu (pistolets, fusils, mitrailleuses, bazookas). De son côté, Ignis est plutôt spécialisé dans le soutien et les armes de lancer tels que les couteaux. Ses magies sont très puissantes, selon Nomura. Le personnage à la cicatrice (Gladiolus) préfère utiliser ses poings, sinon des armes massives telles que des épées longues ou des marteaux-piqueurs, rien que ça. Enfin, le blond (Prompto) est un grand spécialiste des armes à feu. Lorsque le joueur prend le contrôle de ce personnage, le mode de visée change et un réticule apparaît à l'écran. Selon Nomura, cela permet de viser plus précisément les points faibles des gros monstres. S'il tient un pistolet ou un fusil, Noctis tire lui automatiquement.

L'un des éléments de base des combats est la possibilité de changer d'arme instantanément en pleine attaque. Cela se configure depuis le menu principal, où il faut placer plusieurs armes dans les emplacements réservés, en tout cas pour Noctis. Les enchaînements sont différents selon les armes choisies. Versus ne comporte pas d'attaques de groupe, mais si le joueur passe d'un personnage à un autre en suivant un timing précis, il peut réaliser des enchaînements très efficaces. Par exemple, Ignis peut propulser un ennemi en arrière avec sa magie, puis un autre personnage peut se jeter sur lui pour l'attaquer en plein vol.

Un environnement plus libre, moins figé

L'équipe de Versus a essayé de créer des environnements riches en possibilités, une particularité délicate qui explique la longueur du développement. Le joueur devrait ressentir une vraie liberté, à tel point qu'il sera sûrement amené à faire plusieurs fois l'aventure pour en découvrir tous les aspects. Cet élément précis se voit dans la bande annonce, notamment lors du combat contre le béhémoth dans les rues de la ville. Si Noctis monte sur une passerelle pendant la bataille, une scène se déclenche durant laquelle le monstre bondit sur lui et détruit totalement l'installation. D'ailleurs, Nomura précise que les béhémoths sauvages sont moins massifs que celui-là, qu'ils ont grossi pour lui donner plus d'ampleur dans une ville déjà imposante.

Ce combat nocturne est apparemment très long, si l'on en croit Nomura. Après la séquence visible dans la vidéo, l'affrontement se poursuit en effet dans une autoroute à plusieurs niveaux. Dans chaque endroit du champ de bataille, les éléments destructibles sont nombreux. Outre la passerelle, le béhémoth peut démolir les arbres et les lampadaires. Plus tard, c'est l'autoroute elle-même qu'il dégrade, à tel point que Noctis doit sauter par-dessus les brèches dans la chaussée. Il est même possible de monter jusqu'au sommet des immeubles en empruntant les escaliers de secours, un détail que Nomura lui-même a découvert après plusieurs séances de test.

Le monde du jeu devrait être très vaste. Pour preuve, les zones montrées dans la vidéo se trouvent uniquement à proximité directe de la capitale du royaume de Noctis. Il y aura d'autres nations à visiter, sans compter les villages qui parsèment la campagne, et qui seraient eux-mêmes assez grands selon Nomura. Les environnements seront sujets à un cycle diurne/nocturne, visible dans la vidéo, où il a été accéléré pour qu'il apparaisse plus clairement. Selon le moment de la journée, les créatures qui errent dans les décors sont différentes. De manière générale, le niveau de difficulté sera d'ailleurs plutôt tiré vers le haut.

Faut-il vraiment oublier Versus pour le moment ?

Même si Nomura, sur le ton de la plaisanterie, expliquait il y a quelques jours qu'il fallait mieux oublier Versus pour le moment car FFXIII-2 et Type-0 sont prioritaires, il termine son interview en indiquant que le jeu sera probablement à l'E3, début juin. Il ne sait pas encore exactement ce qu'il y montrera, mais avoue que nous n'avons quasiment rien vu du jeu pour le moment. Par exemple, il évoque rapidement le système d'évolution des personnages et d'autres spécificités inédites, sans bien sûr entrer dans les détails. Nous n'avons pas fini d'attendre.

Au sujet de Final Fantasy XIII-2, Nomura a expliqué à Famitsu que sa participation est plus limitée que sur le premier. En effet, s'il a réalisé les premiers croquis de la nouvelle tenue de Lightning, c'est le directeur artistique Isamu Kamikokuryô qui s'est occupé du design définitif de son armure. De même, si Nomura a élaboré le visage du nouveau personnage visible dans la première vidéo, il a laissé le soin à Yûsuke Naora (actuel directeur artistique de Type-0) de dessiner ses vêtements. D'ailleurs, il n'est apparemment responsable des tenues d'aucun des personnages du jeu. On attendra donc de voir l'apparence des héros du XIII qui font leur retour dans cette suite.

Communauté : FFWorld.org

Vendredi 31 octobre 2014